Cet homme ne réussit pas sur un site de rencontre comme vous le croyez

Article de 2 675 mots rédigé par | 13 février 2020

Il y a une foule de raisons pour un homme de s’inscrire sur un site de rencontre ou une app de rencontre. Être bloqué avec les femmes par une anxiété sociale plus ou moins marquée en fait partie. Faire le premier pas à distance, bien planqué derrière son écran présente un avantage a priori.

Vous allez être surpris par ce que vous allez lire à propos de site de rencontre ou d’app de rencontre. C’est un autre angle d’analyse avec un point de vue particulièrement tranchant. De la part d’un homme qui a eu l’occasion de pratiquer 2 sites de rencontre et 1 app de rencontre à quatre reprises en 20 ans. Je n’ai jamais lu ni entendu ça nulle part. Et pourtant ça crève les … poches.

James Bond, l'homme à succès
James Bond en costard sort de son Aston Martin V8 garée devant sa maison bourgeoise

D’abord un peu de sens et d’histoire

Je commence par la définition d’une rencontre :

Entrevue, conversation concertée entre deux ou plusieurs personnes.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/rencontre/68137

Or sur un site de rencontre ou une app de rencontre, ce ne sont pas deux personnes qui se rencontrent en réel mais deux profils qui entrent en contact dans un univers virtuel. Et c’est infiniment différent.

Internet permet de s’exprimer plus facilement en étant moins gêné que dans une interaction en face à face. Et c’est tentant aussi pour un timide.

En particulier on peut très bien décider d’entrer en contact avec le profil Catherine8702,5 sur un site de rencontre. En revanche on serait moins motivé à rencontrer Pierre en réel, le créateur du profil Catherine8702,5. Même s’il aimait porter la jupe et des faux seins. Comme il n’y aucun filtrage à l’entrée, tout le monde peut créer un profil féminin.

La définition habituelle d’un site de rencontre

Ensuite parmi les définitions romantiques d’un site de rencontre, on peut lire :

Un site de rencontre est un site web qui permet aux individus d’entrer en contact et de communiquer afin de développer une relation plus ou moins longue de nature sentimentale, érotique ou amicale.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Site_de_rencontres

Ça, c’était vrai en 2000 en France quand les sites de rencontre ont émergé. Par exemple www.match-making.com ou www.love-lycos.com étaient connus à cette époque pas si lointaine. Et ça fonctionnait beaucoup mieux parce qu’il y avait une fonction efficace dont je parlerai plus loin. D’ailleurs inutile de chercher ces deux sites Web aujourd’hui.

Mais à l’époque c’était gratuit. Ensuite des sites payants sont apparus et ça a tout changé. Les sites de rencontre d’origine ont fini par disparaître.

Ainsi la définition d’un site de rencontre a complétement changé aussi. C’est le moins qu’on puisse dire.

La définition économique d’un site de rencontre ou d’une app de rencontre

Aujourd’hui, en France et ailleurs, un site de rencontre ou une app de rencontre est une société de service dont le but est de faire du profit. Ça c’est une définition économique d’un site de rencontre. Bien plus proche de la réalité d’aujourd’hui.

Peu importe que vous fassiez une rencontre en réel ou pas. Ou plutôt si, ça importe. Mais pas du tout comme vous le pensez. Et vous allez le voir bientôt.

En passant il existe des sites spécialisés voire délirants. Ainsi voici une dizaine de sites de rencontre spéciaux. Par exemple un site de rencontre pour les joueurs de golf. Ou pour ceux qui aiment porter des couches-culottes 😀

Et ceci m’amènera bientôt à la définition violente. Mais avant voyez le problème principal de ce « business model ».

Le conflit d’intérêt majeur entre le fournisseur et ses clients

Dans les sites de rencontres ce sont les hommes qui paient à la durée. Et ils sont vivement invités à payer par abonnement. Bien sûr on peut payer pour un seul mois. Mais à partir du 2ème mois c’est moins cher. Et au 3ème c’est encore moins cher. Et ainsi de suite.

En particulier ce système est très connu dans la presse. Si le client est intéressé par les articles du journal qu’il a choisi, il s’abonne pour six mois ou un an. Et il renouvellera son abonnement chaque année s’il est toujours satisfait. Plus longtemps il sera intéressé par ce qu’il lit, plus longtemps il restera abonné.

Or dans les sites de rencontre c’est exactement l’inverse dans la mesure où c’est son insatisfaction qui fera durer son abonnement. En effet si l’homme trouvait la femme qui lui convient, et réciproquement, dès le premier mois, il arrêterait son abonnement tout de suite. Mais dans l’intérêt de la société de service, il ne faut surtout pas que ça arrive. Parce qu’il doit rester abonné le plus longtemps possible pour payer un maximum.

Ainsi il doit être insatisfait le premier mois et espérer trouver plus tard, pour rester abonné un 2ème mois. Et être insatisfait le 2ème mois et espérer encore pour rester abonné un 3ème mois. Plus encore il doit rester abonné six mois. Et même un an. Ou encore davantage.

L’insatisfaction durable du client est l’objectif

Donc l’insatisfaction durable du client est l’objectif stratégique du fournisseur. Moins les clients font de rencontre en réel et plus ils resteront abonnés longtemps. Moins ça marche et plus ça rapporte. Et la peur d’aborder une femme n’arrange pas les choses.

Donc c’est la seule activité économique que je connaisse où il y un conflit d’intérêt majeur entre le fournisseur et ses clients.

Ainsi pour que ça ne marche pas, il faut dégager tout ce qui facilitait les rencontres réelles dans les sites de rencontre gratuits au départ. Puis ajouter tout ce qui fait perdre un maximum de temps en conneries.

Heureusement il y a encore un site de rencontre  » gratuit  » ?

Plutôt il y avait. En effet le site Web amoureux.com ne faisait payer personne. Mais comme rien n’est gratuit dans ce monde, il se faisait payer par la publicité affichée un peu partout sur ses pages. Et si je me souviens bien il incitait vivement ses utilisateurs à cliquer sur les pubs. Ou visiter les sites des annonceurs.

En fait ce site avait exactement la même stratégie que ses concurrents. A savoir faire rester ses utilisateurs le plus longtemps sur son site. Pour que ça lui rapporte un maximum d’argent, en publicité. Là aussi il fallait donc réduire à fond la possibilité de premier rendez-vous en réel.

Depuis ce site a été racheté par un gros plein de soupe européen bien connu. En effet il y a une redirection vers un site payant que vous connaissez forcément par la publicité.

Faire perdre un max de temps au client pour gagner un max d’argent

Vous avez compris que faire perdre un maximum de temps au client c’est le faire payer un maximum. Le client n’est pas là pour rencontrer en réel. Mais il est là pour passer un maximum de temps à entrer en contact avec un maximum de profils virtuels. Il est seulement là pour payer !

La fonction efficace au départ a été supprimée rapidement

Au début des années 2000, dans les premiers sites de rencontre en France il y avait une fonction efficace. Elle facilitait les contacts et permettait de se rencontrer en réel plus rapidement. C’était les discussions de groupe.

Par exemple ça prenait la forme d’un forum sur www.match-making.com. Où tout le monde pouvait initier un sujet de discussion et participer.
Ou sous la forme d’un tchat public sur www.love-lycos.com. Avec des discussions plus spontanées et éphémères.

Surtout ça permettait de briser la glace plus naturellement. Et d’entrer en contact avec un profil féminin beaucoup plus rapidement. Ensuite ça partait en tête à tête régulièrement. Enfin des rendez-vous réels avaient lieu plus souvent.

Mais dès que les sites de rencontres payants sont apparus les discussions de groupe ont été virées. Pourquoi ? Parce que ça marchait bien !

Enfin parmi les milliers de sites de rencontre dans le monde aujourd’hui, je vous mets au défi de m’en montrer un seul avec un tchat public ou un forum.

La froideur du truc

L’avantage d’un site Web est qu’on a moins à supporter le regard des autres. Mais pour briser la glace sans espace de groupe vous pouvez vous accrocher. Ainsi on est obligé d’entrer en interaction un à un d’emblée, sans s’être présenté un minimum.

Et qu’on est 3 à le faire en même temps vers le même profil. Imaginez en boite, elle se fait aborder par 3 mecs en même temps ! Comment ça se passerait ?

  • On lui passe un micro ? Elle fait une conférence improvisée ?
  • Ou un karaoké ? Une chanson, une chanson !
  • Ou elle monte sur le bar et nous fait un strip-tease ?

Indiquez votre préférence en commentaire.

Avant ça, remplir un formulaire sur un ordinateur est tout ce qu’il y a de plus romantique. Saisir ses critères de sélection est on ne peut plus sensuel avec des infos comme le salaire, la zone géographique ou le métier.

La lourdeur d’un site de rencontre

Pour s’inscrire sur un site de rencontre il faut :

  • trouver un pseudo,
  • remplir les 483 informations de profil,
  • trouver des photos
  • ou en refaire,
  • rédiger une présentation, difficile quand on a du mal à se mettre en valeur
  • la recommencer encore,
  • si encore, parce que là il manque un truc,
  • indiquer ses critères de choix,
  • etc etc etc

Rien que de faire la liste, ça me gave. Quand vous avez fini ces corvées, votre motivation en a pris un coup. Mais c’est rien à coté de ce qui vous attend.

Ensuite on passe son temps à rechercher des profils féminins selon des critères plus ou moins pertinents. On passe en revue des profils les uns après les autres pendant des plombes. Et on passe du temps à choisir les options de recherche les plus pertinentes. A trouver le moment le plus opportun pour se connecter. A apprendre à maîtriser les fonctions du site Web.

Et quand on en trouve un intéressant, on se pose des questions. Ça vaut la peine de se manifester ? Fake, fantôme ou pas motivée ?

Finalement plus c’est lourd et plus ça vous demande du temps. Et plus vous investissez de temps, et plus voulez un résultat. Mais le seul résultat sera de faire gagner de l’argent aux actionnaires.

La gratuité pour les les femmes c’est stratégique

Quand l’inscription en ligne est gratuite vous obtenez une majorité d’inscrits peu motivés. Et ça se vérifie dans de nombreux domaines. Les blogs de développement personnel, les sites de location d’outillage entre particuliers, les sites de rencontre, les gardes d’animaux, etc. Je connais le Web depuis 20 ans, comme utilisateur et éditeur de site. Alors je peux vous en parler.

Ici une majorité de femmes s’inscrivent par curiosité, pour des échanges épistolaires, la déconne ou toute autre raison. Mais certainement pas pour avoir un rendez-vous en réel avec qui que ce soit. Et ce n’est pas un jugement de valeur, mais un fait bien caché.

Ainsi les margoulins de la rencontre en ligne obtiennent très facilement un maximum de (faux) profils féminins. Pour attirer le chaland évidemment.

Mais ils nous gratifient d’arguments en or. Par exemple celui qui suit.

Les femmes inaccessibles sont-elles sur les sites de rencontre ?

Un site de rencontre ou une app de rencontre permet de rencontrer des femmes que vous ne rencontrerez jamais dans la vie.

C’est super bien vrai … Il est clair que :

  • Visiter le profil de Galdiacarmona qui n’a pas rempli sa description ni ses infos, ni mis de photo, c’est formidable.
  • Ou envoyer un email à Carolina dont la boite est pleine depuis trois semaines et qui ne trouvera jamais le temps de les lire, encore moins d’y répondre, c’est super.
  • Et chercher à discuter avec Germinafobia qui ne rencontrera jamais personne en réel parce qu’elle l’a décidé, c’est fantastique.
  • Aussi adresser un charme à Nunutella qui ne s’est pas connectée depuis 2 mois, c’est unique.
  • Enfin visiter des profils féminins où on peut apprécier « l’imagination » de Patrick, Bernard ou Maurice, c’est inoubliable.

Ainsi pouvoir entrer en contact avec des profils virtuels qui n’existent que pour vous faire perdre un maximum de temps, c’est vraiment génial ! Alors que dans la vraie vie, vous ne pouvez pas.

En effet un site de rencontre est un supermarché des faux profils féminins. Le choix est vaste entre les pas motivées, les « no time », les profils fantômes et les fakes.

Non, bien sûr, il y a aussi des femmes inscrites qui rencontreront quelqu’un en réel un de ces quatre. Qui représentent à peu près 10% des profils de femme.

Les faux profils féminins font tourner la boutique

Mais surtout ces profils fantômes, fakes, pas motivées, etc … sont là pour servir les intérêts de la société de service.

En particulier les fakes ou profils créés par des hommes. Certains sont laissés volontairement par la modération. Je me souviens d’avoir visité des profils qui sentaient fort le fake dès la première seconde. Même si les modérateurs en retirent régulièrement et sont compétents pour modérer, la question n’est pas là. La question est que s’ils viraient tous les fakes, vous auriez au moins 30% des profils de femmes qui dégageraient. Et quel site de rencontre supporterait de perdre Adriana Lima ou Maria Sharapova ?

Enfin si jamais il leur venait à l’idée de faire payer les femmes, ils perdraient 90% des profils féminins. Tous les faux profils féminins dégageraient. Alors les sites deviendraient beaucoup moins attractifs. D’une part il y aurait moins de clients. D’autre part les clients resteraient abonnés moins longtemps à leur site de rencontre préféré. Et ça serait la fin de cette escr… ce business.

Ceci m’amène à la vraie définition tranchante.

Nous sommes sauvés par les coachs de séduction en ligne …

Les sites de rencontre ne marchent tellement pas que des sociétés se proposent de remplacer les hommes sur le Web. Ainsi des coachs de séduction en ligne obtiennent des rendez-vous en réel pour le compte de leur client masculin. Et le client prend le relai à partir du rendez-vous.

Ces sociétés sont fondées uniquement sur ce marché et se font grassement payer. Cela peut facilement monter à 400 € pour 15 heures d’assistance.

Séduire en ligne en se faisant passer pour quelqu’un d’autre. Obtenir un rendez-vous sur un mensonge. Est-ce le début d’une relation longue d’après vous ?

Par ailleurs vous avez des coachs qui vous proposent de vous former pour apprendre à séduire en ligne par vous-même. Et pour avoir testé une société il y a des années je vous garantis que ça ne marche pas du tout.
Pire, j’arrivais quelques années avant à décrocher plusieurs rendez-vous en y passant beaucoup de temps. Alors qu’avec les coachs, rien !

La définition radicale d’un site de rencontre ou d’une app de rencontre

Un site de rencontre ou une app de rencontre est une société de service dont l’objectif unique est d’enrichir son fondateur et ses actionnaires en baisant ses clients. Rien d’autre. Et il ne faut surtout pas que vous rencontriez quelqu’un en réel. Jamais.

Cet article est la première partie. Pour lire la suite sur les apps de rencontre et la conclusion, cliquez ici. A propos des limites de l’analyse et les apps de rencontre. Et il proposera une conclusion sur ces outils de … contact virtuel.

Laisser un commentaire

A lumberjack cuts your link spam mercilessly or thanks you for your testimony.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *