Attention : répondre aux attaques personnelles est une question de survie !

de | 7 avril 2017

Répondre à une attaqueUn autre article détaille les conséquences négatives de ne pas savoir se protéger des attaques personnelles, en particulier sur notre confiance en soi. En deux mots le risque est de finir par être détruit moralement. Savoir répondre aux attaques personnelles est donc crucial.

Avant de voir comment lutter contre les croyances négatives pour répondre aux attaques personnelles, voyons d’abord la stratégie à adopter contre ces attaques.

La stratégie en 5 points

Les attaques personnelles sont multi-formes

Il s’agit des critiques et reproches verbalisés mais aussi des moqueries, de la médisance et des sous-entendus.

Se positionner entre l’ouverture et la fermeture

Si vous êtes trop ouvert en acceptant toutes les attaques, vous risquez d’être déstabilisé, et votre confiance en soi risque de se réduire.

A l’inverse si vous être trop fermé, vous risquez d’être intolérant et de ne pas progresser.

Ainsi l’art de répondre aux attaques personnelles consiste à apprendre à se situer entre ces deux extrêmes.

Éviter l’auto-dévalorisation

Quand on manque de confiance en soi, on pense qu’on ne vaut rien. On prend alors toute attaque comme une vérité et on croit que l’agresseur a bien vu nos points faibles. Ainsi cela donne à l’autre un pouvoir d’écrasement. En plus on risque de se laisser harceler. Et même de devenir une cible de choix des agressifs pathologiques.

Le rejet de toute critique est excessif

A contrario on peut rejeter toute critique en craignant que l’autre arrive à nous détruire. On risque alors de devenir très agressif. Et de ne pas avoir de possibilité d’évoluer.

Est-ce une critique ou une attaque ?

Est-ce la critique d’une action ou une attaque personnelle ? J’emploie ces deux termes dans cet article pour bien distinguer les deux choses. En effet l’enjeu est de faire la différence entre les critiques constructives et les critiques destructives :

  • Autant on a intérêt prendre en compte les critiques constructives, souvent valables et utiles.
  • Autant les critiques destructives sont nuisibles : il faut répondre aux attaques personnelles.

Nous verrons plus loin les techniques d’affirmation de soi pour aider à discerner les deux types de critiques. Pour l’instant voyez comment lutter contre vos croyances négatives éventuelles.

Remplacez vos croyances négatives

Les croyances d’une personne sont des règles personnelles rigides qui vont régir sa perception du monde. Ces croyances sont souvent inconscientes et tellement ancrées en nous qu’à la limite, nous ne savons même plus qu’elles existent.

Nous avons intérêt à remplacer ces croyances négatives par des croyances qui relativisent. Voyez des exemples de croyances négatives courantes et leur croyances de remplacement dans le tableau ci-dessous.

Croyance négativeCroyance qui relativise
Les supérieurs ont tous les droits.Les droits du chef ne concernent que le travail. Il n’a strictement aucun droit de m’attaquer personnellement. Je vais me défendre.
Cela ne sert à rien de se défendre.Me défendre c’est préserver ma sécurité et ma confiance en moi.
Il vaut mieux que j’évite les conflits.Une réponse ouverte mais ferme n’aggrave pas le conflit. Au contraire elle diminue la tension.
S’il me critique, il a en partie raison.Je vais admettre mes torts éventuels et faire valoir mon point de vue.

Passons maintenant aux techniques d’affirmations de soi pour savoir comment répondre aux attaques personnelles.

Les techniques d’affirmation de soi pour répondre aux attaques personnelles

Si possible il s’agit de commencer par l’enquête négative. Cette technique d’affirmation de soi a de nombreux avantages, comme on va le voir.

L’enquête négative

On prend le rôle de l’enquêteur de police et on questionne l’autre sur les faits pour en savoir plus sur ce qu’il nous reproche. Par exemple :

Quand vous dîtes que le document que j’ai rédigé ne convient pas, que voulez-vous dire exactement ?

On peut aussi faire une enquête négative sur les émotions. Par exemple :

Qu’avez-vous pensé ou ressenti quand vous avez constaté que mon travail était moins bon ?

Ainsi cette technique d’affirmation a de nombreux avantages. Elle permet :

  • d’éviter la contre-attaque et la surenchère d’agressivité
  • et de faire préciser à l’autre ce qu’il vous reproche
  • en plus de faire le tri entre :
    • ceux qui veulent réellement vous aider par des critiques constructives, ils auront alors des choses précises à vous répondre,
    • et ceux qui vous critiquent uniquement pour vous attaquer personnellement, ils auront alors peu de choses intelligentes à répondre à vos questions
  • enfin de montrer à l’autre que vous êtes très fort : vous ne réagissez pas avec colère ou nervosité et vous prenez le temps d’en savoir plus en tête à tête.

 

Cet article est issu des écrits du Dr Frédéric Fanget, médecin psychiatre et psychothérapeute.

Vous lirez dans un autre article la suite des techniques d’affirmation de soi vous permettant de répondre aux attaques personnelles : cliquez ici pour voir comment se défendre des agressions psychologiques, que la critique soit justifiée ou non.

 

Partagez cet article sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *