Les plus singulières façons qu’utilisent les négociateurs pour oser refuser

de | 2 mai 2017

Oser refuser pour se protégerOser refuser est important pour retrouver votre confiance en soi. Savoir dire « non » est indispensable pour vous respecter vous-même et pour vous faire respecter par les autres. Vous devez défendre vos droits et vos intérêts. Et oser refuser régulièrement donne de la valeur à vos « oui ».

En revanche si vous acceptez tout, c’est votre intégrité même qui est menacée, comme nous allons le rappeler plus loin.

Vous verrez dans la suite qu’il y a, entre dire « non » et dire « oui », une troisième voie. Pour l’instant voyez l’importance de regarder votre comportement en face.

Regardez les conséquences de votre acceptation de tout

Voici les conséquences principales de ne pas oser refuser :

  • Les autres ne connaissent pas vos limites, entre ce que vous acceptez et ce que vous refusez
  • Et certains abusent de vous
  • De plus ils vous considèrent comme une « bonne poire »
  • Vous ne protégez pas assez votre intégrité, votre confiance en soi, comme nous l’avons vu dans cet article : les conséquences de ne pas dire « non ».

Mais comment poser vos limites aux autres et oser refuser ? C’est ce que vous allez voir maintenant.

Éloignez les pensées qui vous empêchent d’oser refuser

Des pensées négatives vous empêche d’oser refuser. Discutez en vous-mêmes ces pensées négatives et diminuez leur importance. Et surtout efforcez-vous de les remplacer par des pensées qui vous autorisent à poser vos limites aux autres.

Voyez dans ce tableau des exemples de pensées bloquantes et des pensées remplaçantes favorables. Vous pouvez les changer avec vos propres mots.

Pensées bloquantes Pensées favorables
Si je dis non, ça sera mal pris ! Il est important pour moi de dire non. Je vais essayer de refuser sans le fâcher.
Ça risque d’entraîner un conflit C’est un risque. Mais je vais faire mon possible pour m’exprimer en respectant l’autre.
Pour oser refuser il faut avoir de bonnes raisons Je suis seul à décider ce qui est bon pour moi ou non. Et je n’ai pas à me justifier en permanence.
Si je ne dis pas non tout de suite, après c’est trop tard J’ai le droit de changer d’avis, comme tout le monde.
Oser refuser c’est égoïste ! C’est plutôt du respect pour soi-même. Et je respecte aussi les autres.

L’étape suivante consiste à lister les refus les plus importants à vos yeux.

Faites la liste des refus importants pour vous

Il y a sans doute plusieurs choses actuellement que vous voudriez oser refuser. Pour y voir plus clair globalement et vous aider à dire non, vous pouvez faire un tableau avec le contexte du refus, sa description et votre estimation de la difficulté à oser refuser ce sujet (sur 100 points).

Contexte Description du refus Difficulté
Au travail Votre chef vous demande de travailler ce soir sur un projet / chantier urgent mais vous aviez prévu une sortie !  30
Vie amicale Un ami vous demande de l’aider à déménager le week-end prochain mais vous êtes invité au mariage de votre sœur.  50
Vie intime Votre conjoint(e) veut vous emmener en vacances dans un endroit qui vous barbe où il n’y a rien à faire.  80

Voilà, vous vous êtes autorisé à oser refuser et vous avez les idées plus claires sur les choses importantes pour vous. Maintenant voyez une technique d’affirmation de soi pour savoir comment dire non.

Les techniques d’affirmation de soi pour savoir dire non

Un rappel

Les techniques d’affirmation de soi utilisées commencent par un rappel de vos droits et vos devoirs :

  1. Pour commencer donnez-vous le droit de prendre la parole pour défendre vos intérêts ou vos droits !
  2. Donnez-vous le droit d’oser refuser !
  3. Ne vous sentez pas obligé de vous justifier à chaque fois
  4. Négociez après avoir refusé, et seulement après.

Nous avons vu au début de cet article, qu’entre le oui systématique et le non rigide, il y avait une troisième voie : en fait il y a même une infinité de nuances. Cette troisième voie est justement la négociation.

Comment négocier un refus ?

Mais comment négocier ? En appliquant un plan à 5 étapes utilisé par les négociateurs :

  1. Dites « non », ce doit être votre premier mot
    Par exemple « Non, je regrette … » mais évitez « oui, mais … »
  2. Répétez « non » plusieurs fois au besoin
    Par exemple « J’insiste, ma réponse est non »
  3. Faites preuve d’empathie en montrant que vous avez compris la demande de l’autre
    Par exemple « Je suis désolé d’apprendre que tu manques de bras pour déménager ce week-end … »
  4. Si l’autre insiste, exprimez vos émotions négatives
    Par exemple « vous insistez et ça me dérange … »
  5. Si l’autre insiste toujours, mettre fin à la discussion en ajoutant un geste d’opposition si possible
    Par exemple « Ma réponse est définitivement non, au revoir » en raccrochant le téléphone.

Entrainez-vous à imaginer une discussion en appliquant ce plan sur les refus de votre liste. Et en commençant par le refus qui est le plus facile à vos yeux, pour monter ensuite en difficulté.

Parfois ça se complique …

Parfois certaines difficultés se présentent et gênent le déroulement de ce plan tel qu’on vient de le voir.  Voyons quelles peuvent être ces difficultés et comment les traiter pour persister à oser refuser :

  • si la demande vous fait ressentir une gêne importante à refuser, exprimez-la : par exemple « Je suis embarrassé d’avoir à te dire non … »
  • Ou si la demande est manipulatrice, faites un recadrage : par exemple « Vous pouvez compter sur mon sérieux et ma loyauté au travail, mais travailler ce soir c’est non »
  • Dans le cas où vous voulez dire non après dit oui : par exemple « Je regrette, j’ai accepté rapidement. En fait je dois refuser. Je comprends que mon changement vous ennuie mais je dois vous dire non. »

Là aussi imaginez une discussion en appliquant ces techniques.

Et viendra le moment où il faudra appliquer ce plan en 5 étapes en situation. Faîtes-le une première fois. Voyez ce qui a marché et ce qu’il faut améliorer. Et recommencez. La pratique vous aidera à progresser et à vous débarrasser de vos blocages.

Pour aller plus loin

Pour retrouver votre confiance en vous et mieux communiquer avec les autres, suivez une méthode gratuite qui a fait ses preuves. Recevez cette méthode en vidéo par email. Pour la recevoir inscrivez-vous en suivant ce lien : cliquez ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *