Encore en train de bosser ce soir à la demande de votre chef alors que vous aviez prévu de sortir ?

de | 28 avril 2017

Homme qui porte une pile de cartons trop grandeUn projet important et votre chef vous demande de rester plus tard ce soir. Mais vous aviez prévu une sortie avec votre ami. Et comme vous ne savez pas dire non, vous acceptez de bosser ce soir et d’annuler votre soirée. Ainsi vous n’osez pas prendre la parole pour exprimer que vous avez prévu une soirée aujourd’hui, importante pour vous.

Des exemples comme celui-là on pourrait en trouver d’autres. On pense tout de suite au travail mais il s’agit aussi de vos relations avec un proche et même un inconnu. En effet vous n’osez pas dire non avec tout le monde ou presque.

A la fin de cette page vous verrez les conséquences nuisibles pour votre confiance en soi. Mais avant ça voyez comment certains se comportent avec vous.

Certains profitent de vous

Comme vous ne savez pas dire non les conséquences pour vous finissent par être sérieuses :

  • certains ont tendance à vous exploiter : vous rendez service mais par la suite on ne vous le rend pas
  • et vous vous considérez comme une « bonne poire », certaines personnes aussi
  • en plus les limites de ce que vous acceptez ou refusez ne sont pas toujours claires pour les autres
  • d’ailleurs ces limites ne sont pas claires non plus pour vous-même puisque vous avez pris l’habitude de tout accepter ou presque
  • à la limite on vous demande l’impossible et en acceptant vous vous mettez en position d’incapacité désagréable pour vous, à vos yeux et aux yeux des autres.

Il est d’ailleurs possible que vous viviez actuellement une certaine stagnation professionnelle, en partie pour cette raison. Ainsi tout accepter est devenu pour vous un automatisme.

Ensuite la difficulté pour en sortir est que certaines pensées automatiques vous en empêchent. Et c’est ce que nous allons voir maintenant.

Des idées préconçues vous bloquent

Vous n’osez pas dire non à certaines choses que vous êtes pourtant en droit de refuser. Car des idées préconçues vous en empêchent :

  • si je dis non, ça sera mal pris
  • ça risque d’entraîner un conflit
  • pour dire non il faut avoir de bonnes raisons
  • si je ne dis pas non tout de suite, après c’est trop tard
  • refuser c’est égoïste !

Nous verrons dans un prochain article que chacune de ces idées préconçue mérite d’être discutée et modifiée. Pour l’instant voyez en quoi ne pas dire non aggrave votre manque de confiance en soi.

Le cercle aggravant de ne pas dire non

A chaque fois que vous n’osez pas dire non vous nourrissez un peu plus un cercle aggravant votre manque de confiance en soi :

  1. vous ne savez pas dire non
  2. donc les autres ne savent pas ce que vous refusez et ce que vous acceptez
  3. et vous non plus vous ne connaissez pas bien vos limites
  4. en plus on vous trouve sans caractère : « il accepte tout, c’est une bonne poire »
  5. alors ça vous dévalorise et vous en souffrez
  6. et votre confiance en soi diminue
  7. retour au point 1. et le cercle continue de tourner !

Et vous, où en êtes-vous ?

Nous verrons dans un prochain article qu’il est possible de sortir de ce cercle aggravant pour votre confiance en soi, de critiquer ces idées préconçues, mieux connaître vos limites et finalement apprendre à les exprimer aux autres.

En attendant indiquez en commentaire un refus particulier que vous avez du mal à exprimer ou la dernière situation qui vous a été désagréable. Pour vous exprimez remplissez le formulaire ci-dessous. Et ne me dîtes pas non 😉

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *