Oubliez tout ce que vous avez jamais appris sur la timidité : définition de la timidité

de | 6 décembre 2016

Définition personnelle de la timiditéTout le monde a ressenti de la timidité dans son existence. Elle concerne une personne sur deux dans les pays occidentaux. Mais que recouvre ce trouble exactement ? La définition de la timidité n’est pas facile. Avant de traiter cette question, voyons en quoi c’est un concept souvent mal défini.

Un mot fourre-tout

Il existe beaucoup de définitions de la timidité. Tout le monde a la sienne. Ces définitions recouvrent des réalités et des points de vue bien différents.
Sur le Web on trouve aussi des quantités de définitions de la timidité, assez différentes les unes des autres.

Qu’y a t-il de commun entre quelqu’un qui refuse de prendre la parole en public et une personne qui ne parle jamais d’elle-même ?

De plus les symptômes peuvent changer d’un timide à l’autre. Qu’est-ce que le bégaiement en présence d’une personne attirante du sexe opposé a à voir avec le rougissement quand il s’agit de faire un exposé en réunion ou en classe ?

Et les contextes sociaux peuvent faire changer complètement le comportement d’une personne. Très à l’aise avec des proches, une personne se sentira au contraire crispée dans un environnement peu familier. Est-elle timide pour autant ?

Est-ce que tous ces troubles recouvrent la même réalité ? Ou s’agit-il de plusieurs choses ?
Dans cet article sur la timidité, nous avons vu qu’il y a cinq grandes formes de timidité. Est-il possible de les regrouper en une seule définition de la timidité ?

Nous verrons le rapport avec l’anxiété sociale plus loin. Mais avant, il est temps de la définir.

Définition de la timidité

La timidité se manifeste avec des gens pas ou peu connus. Elle est à la fois une peur à rencontrer des gens et à se présenter à eux, et une honte à parler dans des contextes sociaux peu familiers. En revanche elle se manifeste rarement avec des gens que le timide connaît très bien et depuis longtemps, ses plus proches parents et amis.

Elle s’accompagne de troubles physiques juste avant et pendant l’interaction sociale, comme par exemple la sudation, le tremblement, la gorge nouée, la boule au ventre ou une accélération cardiaque.

La timidité échappe à la raison mais sa raison d’être existe bien. Elle traduit une souffrance relationnelle inconsciente et très personnelle.

Le timide est souvent conscient de ses difficultés. D’abord par les émotions désagréables qu’il ressent. Mais aussi en identifiant les contextes dans lesquels se produisent ces troubles. En revanche la raison profonde de la timidité est inconnue, inconsciente et très personnelle.

Il peut quand même être volontaire pour s’engager dans des interactions sociales redoutées. Mais ces troubles sont incontrôlables, et les incitations à changer souvent peu efficaces. Les auto-critiques encore moins. Ainsi l’impuissance à se débarrasser de cette souffrance en rajoute une couche. De plus la peur de connaître à nouveau ce malaise, et que sa gêne soit identifiée par les autres, crée une appréhension des contextes à risque.

Ainsi l’impuissance et la peur contraignent le timide à éviter les situations risquées ou à adopter un comportement de repli ou d’inhibition quand il y est soumis. Ceci entraine chez le timide un sentiment de frustration et d’auto-dévalorisation.

La timidité fait partie d’une famille plus vaste de troubles anxieux, dont nous allons parler maintenant.

Une forme d’anxiété sociale

La timidité est la forme d’anxiété sociale la plus répandue. Par ailleurs certaines intimidations contextuelles, ou le trac, l’éreuthophobie, la phobie sociale ou la personnalité évitante sont d’autres formes d’anxiété sociale.

Même si elles ont un lien avec la timidité, ces autres formes d’anxiété sociale sont différentes. Notamment, la phobie sociale et la personnalité évitante sont les deux formes connues de timidité maladive, bien plus sévères que la timidité courante dont on parle dans cet article. Nous parlons de ces autres formes d’anxiété sociale sur ce blog.

Il est possible de vous délivrer de votre timidité : vous allez voir comment tout de suite.

Surpassez votre timidité !

Une méthode ancestrale de lutte contre la timidité vient d’être adaptée spécialement pour vous en vidéo. Tout au long de ces 4 vidéos vous découvrirez comment vous pouvez vaincre facilement votre timidité en moins d’un mois en employant une méthode simple et pratique.

Recevez gratuitement ces 4 vidéos d’une valeur de 37 € en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *