Une app de rencontre, est-ce une solution simple ?

Article de 1 513 mots rédigé par | 20 février 2020

Cette page est la suite de l’article « Cet homme ne réussit pas sur un site de rencontre comme vous le croyez ». Où vous avez vu notamment que l’inscription et l’usage d’un site de rencontre peuvent être un peu lourds.
C’est pourquoi certains ont imaginé une app de rencontre. Mais est-ce vraiment une bonne option ?

Et cette page est aussi la conclusion de l’article précédent sur les sites de rencontre.

app de rencontre

Une app de rencontre résout-elle le problème ?

L’app de rencontre allège le processus d’inscription et de recherche.

Ainsi vous vous inscrivez avec votre profil de réseau social, c’est plus rapide. Et vous récupérez votre présentation et vos photos. Ou pas, c’est au choix. Mais aucun critère de préférence à remplir. Ni de formulaire interminable.

Et la sélection devient simple aussi. Car aucune de recherche à saisir. Mais à la place on nous impose des profils, plutôt des photos. Et on doit dire oui ou non. Précisément en « swipant », en balayant l’écran dans un sens ou dans l’autre.

Quand on dit oui elle doit en dire autant de son coté pour qu’un dialogue à distance puisse démarrer.

Par exemple pour une personne qui souffre d’anxiété sociale, une app de rencontre permet d’être disponible avec moins de risque.

C’est du casting sur une photo en fait. Le but c’est d’en sélectionner un maximum par minute. C’est à celui qui en sélectionnera le plus par minute, ça peut être drôle.

Vanessa ça l’amuse aussi quand elle voit que son profil a reçu 75 matchs en une semaine. Mais rapidement elle ne sait plus lequel choisir.

En résolvant le problème de la lourdeur, l’app de rencontre en pose d’autres. Surtout à moins d’être photogénique, vous n’aurez même pas un seul début de dialogue. Alors qu’il suffit de sortir dans la rue pour en avoir un.

Enfin pour pouvoir matcher davantage par jour il faut payer un abonnement. On retrouve la même motivation de l’argent que pour les sites de rencontre. En rendant la probabilité d’une rencontre réelle encore plus faible.

Sur les apps de rencontre non plus, un homme ne réussit pas comme vous le croyez.

Les statistiques qui tuent sur les sites et apps de rencontre

Le chiffre fondamental invisible depuis toujours

Dans les statistiques publiées par les médias, une est toujours absente. Non mesurée ? Plutôt cachée alors que c’est une donnée fondamentale pour une entreprise grand public. Quel est le taux de satisfaction client ?

Personne ne parle de ça. Depuis 20 ans que les sites de rencontre payants existent en France, personne n’a jamais publié ce chiffre. Pourquoi ?

Pour une raison simple. Parce qu’il est exécrable ! Parce qu’il démontrerait de manière évidente et violente que les sites de rencontre ne fonctionnent pas du tout. Et les app de rencontre encore moins. En proportion des clients.

L’absence en soi de ce chiffre depuis 20 ans est explosive !

Encore plus simple

Deux chiffres élémentaires à calculer. Pourtant aucun de ses sites d’arnaque n’ose publier le nombre de profils féminins. Ni le nombre de profils masculins. Vous avez compris pourquoi.

Quelle est la proportion ? 4 profils masculins pour un profil féminin ? 6 ou 10 ?

Mais nous sommes sauvés par les statistiques officielles des sites de rencontre.

Les statistiques publiques à la con

Par exemple l’un d’eux donne des chiffres de réussite énormes.

D’abord il couvre plusieurs pays, ce qui fait gonfler les chiffres. Et les rend d’autant plus impressionnants ramenés à un seul pays.

Ensuite ils ne précisent surtout pas le nombre de clients. Ainsi on ne peut même pas faire le ratio entre les clients satisfaits et les clients inscrits ! Ce qui rendrait les chiffres beaucoup moins impressionnants aux yeux du gogo de service.

Et surtout ces statistiques sont invérifiables. En effet l’enquête en question n’est pas disponible au public. Et les les chiffres publiés sont le résultat d’extrapolation. Ce qui laisse la place à toutes les manipulations. Ainsi ils pourraient mentir que personne ne pourrait jamais le savoir.

Mais moi j’ai une statistique officieuse, à prendre quand même avec précaution. Et c’est très violent !

La bombe atomique

Cette statistique n’est jamais parue sur Internet ni dans les médias. En tous cas je n’ai jamais pu la vérifier. Elle est donc à prendre avec réserve.

Elle est tirée d’une formation à la séduction sur les sites de rencontre datant de plusieurs années. Comme souvent les américains sont les seuls à avoir le courage de publier des stats épouvantables.

D’après cette source que je cite de mémoire :

97% des hommes aux États-Unis abandonnent les sites de rencontre au bout de trois mois, faute de résultat.

Est-ce que vous imaginez un monde réel avec 97% de célibataires ? Un monde où la pornographie serait promue dès l’école primaire ?

Par « faute de résultat » on peut entendre « aucun premier rendez-vous en réel ». Ce qui est valable aux Etats-Unis doit l’être aussi en France.
Trois mois semble être la période la plus fréquente. Et certains persistent plus longtemps en espérant mieux maîtriser l’outil avec le temps pour augmenter leurs chances.

Enfin 97% d’abandon, plus quelques-uns un peu plus tard. Ça nous donne un taux de satisfaction client de 3% ! Et c’est même optimiste !

Qui dit mieux ?

La preuve de l’abondance de l’offre

2 000 sites de rencontre existent en France aujourd’hui, oui deux mille ! Pourquoi autant de sites de rencontre ? Parce que ça rapporte un max d’argent aux fondateurs et aux actionnaires ! Et ça rapporte un max parce que ça ne marche pas du tout pour la très grande majorité des clients !

Et 45% des hommes ont déjà payé un site de rencontre. Sur 32,4 millions d’hommes en France en 2020 ça donne 14,58 millions de clients.
On prend 3 mois en moyenne de durée d’abonnement. Et 20 € / mois pour cette durée. Ça donne un CA approximatif pour la France de 874 millions d’€.

Un chiffre d’affaires pareil, ça excite tous les escrocs de la planète !

Les limites de l’analyse

Vous pensez que cet article est un réquisitoire contre les sites et app de rencontre écrit par quelqu’un pour qui ça n’a pas marché.

Si, j’ai fait quelques rencontres grâce aux sites de rencontre gratuits, en y passant beaucoup de temps. Mais la question n’est pas là.

De plus comme cet article est rédigé par un homme, les femmes y trouveront sans doute à redire. Parce qu’elle n’ont pas du tout le même rapport à la séduction. Et encore davantage dans la séduction en ligne. En effet il y a deux groupes bien différents : les pigeons et les tourterelles.

Le témoignage des Roméo et Juliette en ligne

Les vendeurs à la sauvette de rencontre en ligne nous enivrent de témoignages émouvants :

Nous nous sommes rencontrés en janvier 2015. C’est son premier message qui m’a marquée. Nous voulons continuer notre belle histoire encore longtemps.

C’est tellement trop beau … On a tous entendu parler d’un couple qui s’est formé sur un site de rencontre.

Oui mais le nombre de couples formés en proportion des clients, ça donne quoi ?

Les libertins photogéniques sont les rois sur une app de rencontre

Mais il y a une catégorie de la population pour qui le taux de satisfaction client est au dessus de la moyenne. Ce sont les libertins photogéniques. Alors pour eux, les sites de rencontre, c’est la fête.

Encore mieux une app de rencontre est l’idéal où leur photo est le seul élément de valeur mis en avant. Mais ils doivent quand même y passer pas mal de temps.

Surtout ce n’est pas mon expérience ou quelques témoignages qui comptent ici. Ce qui compte c’est le taux de satisfaction des clients dont personne ne parle jamais. A tel point que je dois être le seul. Et vous savez pourquoi.

Le meilleur site de rencontre et la meilleure app de rencontre

Vous avez compris que l’homme qui réussit le plus sur un site de rencontre c’est son fondateur. Pour lui le site de rencontre est une vraie mine d’or.

Et sur ce genre de site, on ne rencontre que l’enrichissement de ses actionnaires. Et sur une app de rencontre c’est encore pire.

Le meilleur site de rencontre est celui où vous ne vous inscrirez jamais. Et la meilleure app de rencontre est celle que vous n’installerez jamais sur votre mobile.

Si il existe un vrai problème de rencontre entre les hommes et les femmes aujourd’hui en France, ces outils de contact virtuel ne sont certainement pas une solution. Au lieu de ça, il faut sortir régulièrement dans des endroits ou à des heures inhabituels.

Et vous, ça ne vous tente pas de vous enrichir sur la solitude des gens et les prendre pour des cons en créant un site ou une app de rencontre ?

Laisser un commentaire

A lumberjack cuts your link spam mercilessly or thanks you for your testimony.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *